Sven Anders Hedin

La vie de Sven Anders Hedin

19 février 1865.- Naissance à Stockholm (Suède). Il sera géographe et cartographe. Il consacre sa vie à la découverte de l’Asie centrale et du Tibet.

1886.- Après un séjour en Perse comme interprète d’une mission diplomatique, il reste à Téhéran et part pour sa première expédition en Asie centrale. Il fait escale à Merv (actuelle Mary), à Boukhara, Sarmakand, à Kachgar et au bord du lac Issyk-Koul.
Il est surtout connu pour ses explorations dans le Tâkla-Makan, où la marche est épuisante et où il faillit mourir de soif. Il s’intéresse particulièrement à la migration des eaux, notamment au lac mouvant du Lob Nor au Tibet.
Il découvre que les vieilles légendes de cités englouties dans le sable font allusion à des oasis abandonnées.
Il en rapporte une importante moisson de documents archéologiques, notamment des restes d’archives sur papier et bois rédigées en chinois et kharoshthi (ancienne langue indienne).

1898.- A quarante-deux ans, il a déjà cartographié des milliers de kilomètres de terres inconnues et à sa mort, son œuvre ne compte pas moins de trois volumes de cartes consacrés au Tibet méridional. Neuf volumes sur la géographie et les mœurs du Tibet publiés à Stockholm.

1929.-Il a 64 ans et voyage encore. Il laisse une œuvre considérable. Ses livres ont été traduits en trente langues. Mais les sympathies pro-nazies qu’il manifesta durant la dernière guerre ternirent son image.

Oeuvres de Sven Anders Hedin

Ma vie en tant qu’explorateurA travers le désert de GobiLe Tibet dévoilé.

Citation de Sven Anders Hedin

« Après trois ans de repos, je ressens un invincible besoin de mouvement, et, au milieu du cadre étroit de la vie civilisée, j’éprouve comme un étouffement. La nuit, lorsque je travaille à la mise au net des observations recueillies pendant ma précédente expédition, il me semble entendre l’appel du désert dans le sifflement du vent qui souffle au dehors… ».

Début du chapitre 1 du livre Le Tibet dévoilé.