Roger Frison-Roche

La vie de Roger Frison-Roche

10 février 1906.-Naissance à Paris où son père tenait une brasserie avenue de Wagram.

1910-15.-Vacances régulières à Beaufort (Savoie) d’où est originaire l’essentiel de sa famille.

1915.-Il passe une année entière dans les Alpes avec son frère Maxime.

1916-20.-Il poursuit ses études à Paris, à l’école communale de Saint-Philippe-du-Roule, puis au collège Chantal.

1921.- Orphelin de père, il est obligé de gagner sa vie. Il est employé par l’agence de voyage Cook, place de l’Opéra, à Paris. Premiers émois exotiques.

1922.- Engagé par le Touring Club de France. Lecture de nombreux récits de voyage. Mort de Maxime.

1923.-Il est recruté par la Chambre hôtelière et le Comité des sports d’hiver de Chamonix. Nombreuses courses avec Daniel Souverain : Buet, Grépon, Charmoz…

1924.- Il est interprète durant les premiers Jeux olympiques d’hiver organisés à Chamonix. Essai des auto-chenilles Citroën de la future Croisière jaune.

1er septembre 1925.- Ascension du Mont-Blanc.

1928.-Traversée des Droites, première de l’aiguille de Bionnassay.

1930.- Il se marie et devient guide de haute montagne à la Compagnie de Chamonix.

1932.- La Fédération française de ski lui demande de former des moniteurs et de conseiller quelques-uns des meilleurs spécialistes du moment, Emile Allais en tête. Il organise une première liaison radio depuis le Mont-Blanc.

1933.- Il participe à l’élaboration de Trois vies et une corde, moyen-métrage mis en scène par Henri Storck.

1935.-Premier voyage dans le désert algérien en compagnie de Raymond Coche, Pierre Lewden, François de Chasseloup-Laubat et Pierre Ichac. Ascension de l’Ilaman, de la Garet el Djenoun, de la Souinan, de l’Iharen. Découverte des peintures rupestres du Mertoutek.

1936.-Envoyé spécial du Petit Dauphinois aux J.O. à Garmisch-Partenkirchen. Publication chez Flammarion de L’appel du Hoggar carnet de route de la mission Coche et récit de la première de la Garet el Djenoun.

1937.- Voyage dans le Grand Erg occidental pour l’essai de skis métalliques.

1938.- Entraîneur de l’équipe de France aux Championnats du monde de Engelberg où James Couttet, âgé de 16 ans, remporte la descente. Départ pour l’Algérie avec sa femme et ses deux enfants. Débuts à La Dépêche algéroise, où il occupera bientôt le poste de rédacteur en chef.

1939.- Enquête en Kabylie : trois mois complets dans les douars de Beni Yenni.

1940.- Il rejoint en France le 14e corps d’armée à Uriage. Démobilisation et retour en Algérie. Publication dans La Dépêche et sous forme de feuilleton de Premier de cordée.

1941.- Il accompagne la mission Mory en Afrique noire (Niamey, Cotonou, Gao…). Publication de Premier de cordée aux éditions Arthaud de Grenoble.

1943.-Louis Daquin tourne Premier de cordée avec Irène Corday et Roger Pigault, Roger Blin, Jacques Dufilho, Maurice Baquet…

1948.- Raid de neuf jours et de 450 km à travers le messak fezzanais. Il découvre de nombreuses gravures rupestres. Publication de La grande crevasse.

1950.-Raid cinéma de 1 000 km avec Georges Tairraz. Le Grand désert qu’ils réalisent en commun est le premier film couleur réalisé au Sahara. Départ définitif d’Algérie et installation à Chamonix.

1950-68.-Il devient l’un des conférenciers les plus demandés de Connaissance du monde.

1957.-Premier voyage en Suède. Découverte du grand nord et des populations Eskimos.

1960.- Il participe à la mission Berliet du sud algérien au lac Tchad.

1966.-Voyage aux confins du Canada. Rencontre avec les Indiens du nord.

1975.- Dernier voyage au Sahara (Hoggar, Ténéré…)

1981.-Publication du Versant du soleil, son livre de souvenirs.

17 décembre 1999.- Décès à Chamonix. Il y est enterré.

Oeuvres de Roger Frison-Roche

L’appel du HoggarLa montagne aux écrituresLa piste oubliée,
Le rendez-vous d’EssendilèneCarnets sahariensDjebel AmourMission Ténéré.

Citation de Roger Frison-Roche

« A l’origine de ce que je suis devenu, il y a eu cette marche lente, sans commencement ni fin, sur cette terre d’éternité, où la vie et la mort, le présent et le passé, le sable et les étoiles alternent indéfiniment pour composer une ardente symphonie ».

Carnets sahariens.

Livre sur Roger Frison-Roche

 Sahara, sur les traces de Frison-Roche, de Eric Milet, Arthaud, 2003.