Lawrence en Arabie

Au fil de cinq grands chapitres Henry Laurens, agrégé et docteur en histoire, fait revivre le mythe « Lawrence d’Arabie » et lui donne chair. S’appuyant sur de nombreux documents iconographiques et écrits, il retrace l’existence de T.E. Lawrence : de sa naissance illégitime à sa mort accidentelle.
Une grande part est ménagée à l’épisode arabe, époque à laquelle l’archéologue de formation prend une part active à la Première guerre mondiale sur le front oriental. Loin de magnifier la légende, Henry Laurens décrit un homme fragile, tourmenté et accablé par la violence et la nécessité de donner la mort.
Souvent soupçonné par la presse de son époque d’être derrière toutes les révoltes de tribus et autres conspirations, il apparaît ici comme un simple soldat, écrasé par le poids de son propre mythe.

Les plus de Lawrence en Arabie

Une foule de photos, de peintures et de documents d’époque qui rythment le récit très explicite. En fin d’ouvrage quelques écrits complémentaires aident à comprendre le personnage, notamment les lettres qu’il écrivait à Charlotte, l’épouse de Georges Bernard Shaw, écrivain irlandais.

Les moins de Lawrence en Arabie

Aucun. Très complet.

Lawrence en Arabie de Henry Laurens, Découvertes Gallimard, 1992, 176 pages