Histoire de déserts

Ce livre, foisonnant, offre une sélection de récits magnifiant les déserts. A l’honneur : le Sahara, mais aussi le Namib, le Rub-al-Khali, le Takla-Makan ou le Kalahari. Le compilateur a choisi des écrivains du désert (Heinrich Barth, Isabelle Eberhardt, Théodore Monod, Lawrence d’Arabie…) mais aussi des auteurs moins connus : Leconte de Lisle, Pierre Benoît, ou Théodore de Banville…
Au générique de l’ouvrage : des extraits courts de « Cinq semaines en ballon » de Jules Verne, « Voyages et découvertes dans l’Afrique septentrionale et centrale » de Heinrich Barth, « Deux mois au Tibesti » de Gustav Nachtigal, « Voyage à Tombouctou » de René Caillié, « Désert » de Pierre Loti, « La révolte dans le désert » de T.E. Lawrence, « Le désert des déserts » de Wilfrid Thesiger, « Oasis interdites », d’Ella Maillart, « Poèmes barbares » de Leconte de Lisle, « Les feux du désert » de Wilbur Smith, «Le monde perdu du Kalahari » de Laurens van der Post, « Vents de sable » de Joseph Kessel, « Terre des hommes » d’Antoine de Saint-Exupéry, « Fort Saganne » de Louis Gardel, « Voyages » d’Ibn Battuta, « Le Devisement du monde » de Marco Polo, « Le désert » d’Albert Memmi, « Au soleil » de Guy de Maupassant, « La piste oubliée » de Roger Frison-Roche, « L’Atlantide » de Pierre Benoît, « Le désert des Tartares » de Dino Buzzati, « Le grand désert » d’Eugène Daumas, « Le canyon hanté » de Louis L’amour, « L’homme flambé » de Michael Ondaatje, « Les exilés » de Théodore de Banville, « La correspondance » de Charles de Foucauld, « Méharées » de Théodore Monod, « Ecrits sur le sable » d’Isabelle Eberhardt, « Un été dans le Sahara » d’Eugène Fromentin, « Une passion dans le désert » d’Honoré de Balzac et « Un thé au Sahara » de Paul Bowles.

Les plus d’Histoire de déserts

Un grand choix de textes, très variés : du récit d’aventure, à l’exploration et aux poèmes. Un tour d’horizon assez complet du sujet.

Les moins d’Histoire de déserts

La presque absence d’illustrations. Elles auraient permis de rythmer davantage les transitions entre les auteurs et de favoriser l’évasion du lecteur.

Histoire de déserts, textes réunis par Alain Laurent, Sortilèges, 1998, 369 pages