Le scénario de Fort Saganne

En juillet 1911, le lieutenant Charles Saganne s’engage dans la grande aventure saharienne. Il rejoint l’armée française qui doit pacifier le grand sud et rallier les tribus nomades à sa cause. Dans un seul but : mater le sultan Omar qui a proclamé la guerre sainte contre les Français.
Stationné dans une oasis, en attendant le début des hostilités, Saganne fait la connaissance de Madeleine de Saint-Ilette. Une relation, pour l’heure platonique, s’instaure. Les choses sérieuses commencent lorsque Saganne se retrouve sous le commandement du colonel Dubreuilh. Voyant en lui courage et charisme, le gradé l’envoie aux avants-postes pour préparer le terrain.
Puis Dubreuilh le dépêche à Paris, témoigner de l’action de la France au Sahara devant un aréopage de décideurs. Mais Saganne est déçu : les autorités se désintéressent du désert, plus préoccupées par les prémices de la Première guerre mondiale. Saganne devient l’amant de Louise Tissot, une romancière féministe. De retour au Sahara il épouse Madeleine, mais doit partir rapidement, mobilisé en Europe par le premier conflit mondial.

Carte d’identité de Fort Saganne

Un film d’Alain Corneau, sorti en 1984, sur une musique de Philippe Sarde. Durée : 3 heures. Il fut principalement tourné en Mauritanie, et, notamment, dans la passe d’Amogjar qui permet de se rendre d’Atar à Chinguetti. L’œuvre est adaptée du roman éponyme de Louis Gardel.

Casting de Fort Saganne

Gérard Depardieu.-Charles Saganne.
Sophie Marceau.- Madeleine de Saint-Ilette.
Catherine Deneuve.- Louise Tissot.
Robin Renucci.-Hazan.
Roger Dumas.-Vulpi.
Florent Pagny.- Lucien.
Philippe Noiret.- Dubreuilh.
Michel Duchaussoy.- Baculard.
Hippolyte Girardot.-Le docteur Courette.

Anecdotes du film Fort Saganne

Pour les besoins du tournage, un fort a été construit sur la piste de Chinguetti, non loin de la passe d’Amogjar. Il est toujours visible aujourd’hui.

A l’époque, Fort Saganne était le film le plus cher du cinéma français. Un pari pour Alain Corneau, le cinéaste, et une bonne pioche. Ce film fut le premier d’une série de succès pour le réalisateur avec, notamment, Tous les matins du monde et Stupeur et tremblements.

C’est le grand-père de Louis Gardel, le capitaine Charlet, qui lui inspira le roman Fort Saganne, dont le film fut tiré. Son aïeul gagna le combat d’Esseyen en mars 1913 contre une coalition de Touaregs Ajjer, de Toubous, de nomades du Fezzan et de Turcs. En réalité, ses exploits eurent lieu dans le Tassili en Algérie et non dans le Sahara mauritanien.