Rub-al-Khali, Sahara (Hoggar, Tassili), Néguev, Wadi-Rum : ces déserts ont inspiré quelques grands écrivains.
Tous l’ont expérimenté au moins une fois: son inhospitalité, les affres de la marche, la crainte d’y perdre la vie…
Leurs motivations étaient diverses (alpinisme, retour aux sources, pèlerinage spirituel), mais une constante demeure : leur manière d’écrire et leur œuvre ont été marquées, à jamais, par leur rencontre avec l’aride.

Ils n’ont, pour la plupart, pas fondé entièrement leur œuvre sur le désert. Mais il les a inspiré, au point qu’il sert de cadre à l’une de leurs nouvelles, voire même à un roman entier.
Il y a Saint-Exupéry avec Terre des hommes, l’écrivains et musicien américain Paul Bowles avec Un thé au Saharale peintre Eugène Fromentin avec Un été au Sahara ou encore Honoré de Balzac avec son conte fantastique Une passion dans le désert..