Les déserts d’Amérique sont multiformes. Le désert du Grand Bassin – qui occupe près de 500 000 km2 à l’ouest des Etats-Unis – constitue 10% du territoire total du pays. A l’est de la Sierra Nevada et à l’ouest du plateau du Colorado, ce désert est plutôt froid avec ses paysages de haut-plateaux et une salinité très élevée. Le désert de Chihuahua (Mexique et Etats-Unis) s’étend sur plus de 518 000 km2. Dans sa partie américaine, il recèle le somptueux désert de sable blanc du Nouveau-Mexique dit des White Sands : c’est le plus grand désert de gypse au monde. Le désert de Sonora est réparti sur 320 000 km2 entre Basse-Californie, Arizona et nord du Mexique. Il est inscrit dans la mémoire collective avec ses paysages de western : cactus saguaro gigantesques, villes fantômes et vastes étendues sèches balayées par les vents. Le désert Mojave – beaucoup plus restreint – occupe 65 000 km2 essentiellement dans le sud de la Californie. Enfin, l’Atacama se déploie au Chili sur 200 000 km2.  Désert le plus aride sur terre, l’Atacama abrite une ligne volcanique avec des volcans culminant à plus de 6000 mètres comme le volcan Licancabur.