Aréisme

Terme créé par le géographe Emmanuel de Martonne en 1926 à l’aide du verbe grec « réô » : « couler, ruisseler » et du préfixe privatif « a ».
Absence d’eau courante, due à l’insuffisance des pluies.
D’après le livre Les mots de la géographie : aréique signifie sans écoulement, ni permanent, ni saisonnier. Phénomène assez rare limité aux vrais déserts.

Leave a Comment